Introduction

Préface

Osgoode Hall a toujours reçu beaucoup d’attention. L’annuaire de la ville publié deux ans après la fin de la construction de la première aile du bâtiment en 1832 citait Osgoode Hall neuf fois. Dans une liste des établissements de la ville, on qualifiait l’immeuble d’édifice splendide. Il servait de point de repère pour situer les rues et les quartiers. Il était non seulement répertorié sous la rue Lot (aujourd’hui Queen) mais aussi sous les rues York, King et Front à l’intersection desquelles on promettait une vue imprenable sur Osgoode Hall...

Tout participait à mettre Osgoode Hall en évidence : la dimension de l’immeuble et de son terrain dans un district de maisons unifamiliales, ses activités d’affaires et sa fonction publique en plein quartier résidentiel, ses professionnels parmi la classe ouvrière, son caractère anglo-saxon dans une zone appelée à devenir le centre d’accueil des nouveaux immigrants, et sa richesse dans un quartier jadis connu pour ses taudis. Aujourd’hui, Osgoode Hall tranche toujours autant au milieu d’une jungle d’asphalte et de gratte-ciel.

Pourtant, dans cette exposition de photos, les voisins d’Osgoode Hall lui volent délibérément la vedette. On y suit l’évolution du quartier depuis ses débuts : d’abord un refuge pour les artisans et leurs familles, ensuite la cible des réformateurs de la société et enfin, un centre commercial et municipal.

Guide de visite

L'exposition est organisée par grandes périodes de l'histoire du district. En visitant l'exposition du début à la fin on obtient un bon aperçu de l'évolution du quartier. Si vous ne voulez que regarder les photos ou si l'histoire du quartier vous est déjà familière, l'index vous mènera directement aux images que vous désirez voir.

Toutes les photos de la galerie sont des images survolées. Placez le pointeur sur l'image pour voir l'angle de la prise de vue.